Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
14 novembre 2013 4 14 /11 /novembre /2013 13:30

Le 20 novembre 2013

Partenaires : Grenoble Ecole de Management, Métro, Université Populaire Européenne de Grenoble

En collaboration avec les Jeunes européens, BEST (Board of European Students of Technology) et GEM en débat

Lieu : Grenoble Ecole de Management, 12 rue Pierre Sémard, Grenoble. Salles C238, A216, A214, A215 et A304

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles


Mots clés : jeunesse, citoyenneté, Europe

Alors que les élections européennes se tiendront en juin 2014, l’objectif est de croiser la perception et le regard des jeunes de l’agglomération grenobloise sur l’Europe et partager les enjeux de la citoyenneté européenne aujourd’hui.

 

Qu’est-ce qu’être jeune européen aujourd’hui ? Comment les jeunes de l’agglomération grenobloise voient-ils l’Europe aujourd’hui : un territoire de rêve, d’envies ou un simple cadre administratif ? Permet-elle de développer des projets ?

A travers les voyages, les rencontres d’autres jeunes européens, comment la vision de l’Europe évolue-t-elle ?

Les jeunes européens vivant à Grenoble se sentent-ils accueillis ? Comment expriment-ils leur citoyenneté ?

Comment les uns et les autres voient-ils et pratiquent-ils leur citoyenneté européenne ? Peut-on donner une définition à ce qu’est la citoyenneté européenne aujourd’hui, à travers le regard et l’expression de jeunes de l’agglomération grenobloise ?

Finalement, comment se construit le sentiment d’être citoyen européen aujourd’hui ?

 

Déroulement de l’atelier :

Salles C238, A216, A214 et A215

A partir de 16h45 : Accueil à GEM. Espace stand VIP (rez-de-chaussée GEM)

17h00 : Mot d’accueil de Jean-François Fiorina, Directeur de l’ESC Grenoble. Espace stand VIP (rez-de-chaussée GEM)

17h05 : Répartition en deux ateliers (Salles C238, A216).

17h10 : Présentation du déroulement des ateliers par Katia Zhuk, professeur affilié à GEM et chargée de mission de l’UPEG et Sylvie Barnezet, responsable du service Prospective et participation des habitants à la Métro

17h15 : Présentation par deux groupes de jeunes de l’agglomération grenobloise de leurs points de vue à travers des témoignages issus de leurs voyages cet été en Europe et en Turquie

17h30 : Discussion

17h40 : Travail en ateliers (dans quatre salles)

Travail sur une liste de questions liées aux problématiques annoncées par l’animateur. Les participants, répartis en 4 groupes, doivent répondre aux questions suivantes :

  1. 1.   Quelle est votre représentation de l’Europe aujourd’hui : un territoire de rêve, d’envies ou un simple cadre administratif ?
    2.    Qu’est-ce qu’« être citoyen européen » veut dire pour vous aujourd’hui ?
    3.  Que vous faut-il pour être un citoyen européen actif ? (information, accès à la formation, etc.)
    4. Quels outils pourraient être imaginés localement afin de développer le sentiment d’appartenance européenne ?

18h10 : Chaque atelier finalise la synthèse qui sera présentée en plénière

18h25 : Retour dans la plénière

18h30 : Quiz interactif sur l’Europe (animation par Sylvie Barnezet et Nicolas Géraud)

18h40 : Retour sur le Quiz

 

18h45 : Skype avec un étudiant (ou deux étudiants) de l’étranger. Il doit répondre aux mêmes questions que les participants de l’atelier (voir ci-dessus). Vidéo d’un étudiant de Hong Kong

 

18h55 : Restitution commune et la constitution d’un « Livre de propositions » à destination des collectivités territoriales (discussion et écriture en direct)

 

19h30 : Finalisation écriture du livre de propositions

 

19h35 : Conclusion. Mot de Philippe Loppé, conseiller délégué aux relations extérieures et à la participation citoyenne (la Métro)

 

Cocktail : espace stand VIP (rez-de-chaussée GEM)

Plateau Radio

 

Déroulement de la conférence :

En présence de Bernard Betto, adjoint au maire de Grenoble chargé de l'Europe

Salle A304

20h00 : Mot d’accueil de GEM par Jean-Marc Huissoud, Directeur du Centre d’Etudes en Géopolitique et Gouvernance de GEM

20h05 : Introduction par l’animateur de l’UPEG (Henri Oberdorff, Président de l’UPEG, Professeur des Universités)

20h15 : Table ronde animé par Henri Oberdorff sur le thème « L’Europe et la jeunesse »

·         Les associations Cap Berriat et BEST (Board of European Students of Technology)

·         Céline Boulanger, membre du bureau national du Parlement européen des Jeunes France, et Quentin Bertino, président du comité régional Rhône-Alpes du Parlement européen des Jeunes France

·         Candice de Laulanié, présidente de l’Agence française du programme européen "Jeunesse en action" (AFPEJA)

21h00 : Débats avec le public

21h30 : Clôture. Mot de Philippe Loppé, conseiller délégué aux relations extérieures et à la participation citoyenne (la Métro) et Jean-Marc Huissoud (GEM)

Repost 0
Published by Katia Zhuk - dans Evénements
commenter cet article
28 octobre 2013 1 28 /10 /octobre /2013 10:26

Grenoble École de management, l'Université populaire européenne de Grenoble (UPEG), et la Métro vous invite le mercredi 20 novembre 2013 à une rencontre « L’Europe et les jeunes ».

 La soirée se déroulera comme suit :

Accueil à GEM à partir de 16h45

17h-19h30 : Atelier Métro-citoyens sur le thème "Quelle est la perception de la citoyenneté européenne par les jeunes de l'agglomération grenobloise et comment accompagne-t-on les jeunes dans leur découverte de l'Europe ?

20h00-21h30 dans la salle A303 : Conférence-débat "L'Europe et la jeunesse" par des intervenants de trois niveaux:
- un national, en présence de Candice de Laulanié, présidente de l'Agence française du programme européen "Jeunesse en action" à Paris
- un régional, en présence d'un délégué du Parlement Européen des Jeunes
- un local, en présence des associations Cap Berriat et BEST (Board of Eu
ropean Students of Technology) ainsi que d'autres acteurs locaux étudiants et non.



Image_Affiche.png Cette rencontre s'inscrit dans L'Année européenne des citoyens 2013. Elle est organisée en collaboration avec les Jeunes européens, BEST (Board of European Students of Technology) et d'autres acteurs locaux.

  
Entrée libre est gratuite dans la limite des places disponibles.

 

Pour plus d'informations, adressez-vous au katiaryna.zhuk@grenoble-em.com


Repost 0
Published by Katia Zhuk - dans Evénements
commenter cet article
17 octobre 2013 4 17 /10 /octobre /2013 12:38

Conférence géopolitique: "Le déclin de la mondialisation"

 

Jeudi 24 octobre de 13h15 à 14h45

Lieu: Grenoble Ecole de Mamagement, salle A304

 

Intervenants:

- Virginie Monvoisin, Enseignant- chercheur, GEM

- Yann Echinard, Maître de Conférences en Sciences Economiques à SciencesPo Grenoble

 

Venez nombreux !

Repost 0
Published by Katia Zhuk - dans Evénements
commenter cet article
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 15:43

L'UPEG vous invite le jeudi 24 octobre 2013 de 17h00 à 18h30 à une conférence-débat « L’Europe et la Lituanie à l’occasion de sa présidence» par Dalia Kreiviené, Conseillère à l’Ambassade de Litunanie à Paris, chef de Mission adjoint. Animation par Sylvie Lemasson, maître de conférences à l’IEP de Grenoble, ancienne conseillère de coopération à l'ambassade de France et directrice du Centre culturel français en Lituanie.

Lieu: Auditorium du Musée de Grenoble, 5, place de Lavalette, Entrée libre et gratuite


Conférence es
t Logo.jpgorganisée en partenariat avec Amitié Pays Baltes, la Ville de Grenoble, EuropeDirect et le Musée de Grenoble dans le cadre du programme « Musée en musique » (http:// www.museeenmusique.com/). Elle est suivie d’un concert de musique classique et d’un dîner aux saveurs lituaniennes.

 

Pour plus d'informations sur les activités de l'UPEG, consultez le site www.upeg.eu

Repost 0
Published by Katia Zhuk - dans Evénements
commenter cet article
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 09:49

GEM participe à la Journée internationale d'Etudes et de débats

sur le thème "Recompositions au Proche Orient autour de la crise syrienne"

 

Vendredi 18 octobre de 9h à 18 heures.

 

Lieu: Amphi A, SciencesPo Grenoble

 

Venez nombreux!

 

Syrie_IEP-Grenoble-copie-1.png

Repost 0
Published by Katia Zhuk - dans Evénements
commenter cet article
4 octobre 2013 5 04 /10 /octobre /2013 15:08

L'Université populaire européenne de Grenoble (UPEG) vous invite le mercredi 9 octobre 2013 de 19h30 à 21h30 à une conférence-débat  « La décentralisation en Europe » par Nicolas Kada, enseignant-chercheur, professeur agrégé de droit public à l'Institut d'études politiques de Grenoble et à la Faculté de droit de Grenoble.

 

Lieu : Salle des conférences de la Maison du Tourisme, 14 rue de la République, 38000 Grenoble, Entrée libre et gratuite

La conférence est organisée en partenariat avec l'EuropeDirect Grenoble et la Ville de Grenoble.

 

Pour plus d'informations sur les activités de l'UPEG: www.upeg.eu


Repost 0
Published by Katia Zhuk - dans Evénements
commenter cet article
3 octobre 2013 4 03 /10 /octobre /2013 14:26

Centre-Étude-Géopolitique

 

Dans le cadre des Rendez-vous de l’Histoire de Blois
Jeudi 10 Octobre :  L’impotence de la puissance : l’Occident peut-il encore faire la guerre ?

Par Jean-Marc Huissoud, Directeur du centre d’Etudes en géopolitique et gouvernance de Grenoble Ecole de Management

De 16h30 à 17h30, Amphi Denis Papin, ENVIL


 

« Ultima ratio regum », (la force est le dernier argument des Rois) proclamaient les gravures sur les canons de Louis XIV. Les appareils militaires des grandes puissances, notamment occidentales, ont semblent-ils autant de mal à s’adapter à la mondialisation que les sociétés. Après 60 ans de recherche de la supériorité militaire, de politique de dissuasion, de tentative de contrôler les trafics et la prolifération, et d’exploitation dans ce sens de toutes les promesses technologiques contemporaines, les aventures militaires des grandes puissances se sont essoufflées en Irak, en Afghanistan, quand elles n’ont pas reculées aux premiers revers subis (Somalie) ou ne sont qu’agitées sans intention de servir (Corée du Nord). Pour des raisons à la fois idéologiques, sociétales, structurelles, financières et opérationnelles, ils semble que la guerre ne soit plus une option envisageable dans un avenir proche pour les grandes puissances dans la défense de leurs intérêts. Qu’en est-il  et jusqu’à quel point ? Ets-ce une fin de la guerre ou une transformation de celle-ci comme constituante stratégique de la puissance ?

 

 

Repost 0
Published by Katia - dans Evénements
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 09:03

 

 

Carte-eurasie-festival-couleur.jpg

6e édition

En partenariat avec les Presses Universitaires de France et Anteios

3-6 avril 2014

Grenoble Ecole de Management

Grenoble Europole

Eurasie, l’avenir de l’Europe?

De l’Atlantique au Pacifique, de l’Océan arctique au Caucase, l’Asie centrale et aux frontières de la Chine s’étend un espace qui, longtemps, a concentré la plus grande richesse, la plus grande puissance, et les courants idéologiques impactant la plus grande partie de l’humanité..

Divers au plus haut point de par le climat, les multiples cultures qui s’y sont développées et combattues les unes les autres, inégalement peuplé et longtemps pauvre en matières premières sauf pour le fer et le charbon grâce auxquels il put un temps dominer le monde, cet espace est aussi d’une remarquable continuité géographique, sans doute à l’origine des rêves d’unification qui l’ont secoué à travers l’histoire, comme de la nécessité de lui donner un nom : Eurasie. Encore derrière cette idée se cache-t-il des conceptions divergentes, tantôt originaires de l’ouest (l’Europe de l’Atlantique à l’Oural ou d’autres, moins pacifiques), tantôt de l’est (l’Empire soviétique).

Mais malgré ce tropisme unificateur, l’espace eurasiatique est aussi depuis longtemps divisé, pas seulement en ses multiples Etats-Nations, mais aussi selon une fracture plus primordiale entre l’est et l’ouest : fracture ethnique entre slaves et germano-latins, fracture religieuse entre chrétientés orthodoxes et occidentales, fracture linguistique entre monde latin et monde grec.

La place que tient cet espace aujourd’hui est en train de muter. De pivot et centre politique du monde, il est devenu déjà depuis un certain temps le « vieux monde », face à une Amérique conquérante qu’il a pourtant enfanté, et face aujourd’hui à une Chine qu’il a longtemps maltraitée et sous-estimée. Entre ces deux pôles, qui se concurrencent en Afrique, en Amérique latine, en Asie et en Océanie, l’Eurasie n’est-elle pas en train de devenir la périphérie du monde, trop forte pour être vassale mais trop faible pour être influente. A moins que sa situation de pont entre l’Atlantique et le Pacifique ne fasse sa force, ou du moins son potentiel d’influence.

Mais cela passe sans doute par une relance de l’intégration de cet espace autour de projets communs, politiques, économiques, énergétiques et de sécurité collective, à contresens d’une histoire faites d’incompréhension, de divergences et d’affrontements. Unie, l’Eurasie dispose de tous les atouts qui ont fait la puissance des grandes puissances continentales : populations, ressources, techniques, espace, maritimité. Il ne lui manque que l’homogénéité politique.

Cette tension originelle entre fragmentation et conscience de communauté d’histoire et de destin est à un tournant, nécessite de nouvelles modalités de prise en compte, sans doute de nouvelles donnes diplomatiques, économiques, sociales et institutionnelles, en Europe comme dans l’ex-URSS. La perspective est cause, bien naturellement, de questionnements, de tensions et d’inquiétudes. Mais cette contradiction, si l’on en croit Peter Watson, est aussi un des éléments constitutifs de l’Occident. En somme, à travers la question eurasiatique, c’est bien celle de la réinvention du vieux monde, du dépassement de son histoire, qui est aujourd’hui soulevée.

L'actualité du festival bientôt sur www.festivalgeopolitique.com

 

Repost 0
Published by Jean-Marc Huissoud - dans Evénements
commenter cet article
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 14:58

 

Dans un monde globalisé, celui des turbulences géopolitiques régionales et globales, celui de la reconfiguration de la gouvernance mondiale, l’Europe cherche encore et toujours à renforcer sa place d’acteur de poids sur la scène internationale. La puissance européenne, passe-t-elle par le renforcement de l’Europe de la défense ? Quelle place pour la dimension militaire dans la puissance européenne ? Quels sont à l’heure actuelle les instruments de l’Europe de la défense, et quelles en sont les difficultés et les perspectives ?

L’Université populaire européenne de Grenoble (UPEG) vous invite le mercredi 18 septembre à une conférence-débat « L’Europe de la défense » par Constance Chevallier-Govers, maître de conférences (HDR) à la faculté de droit de Grenoble docteur en droit public, Delphine Deschaux-Dutard, maître de conférences en science politique à la faculté de droit de Grenoble, docteur en science politique, et Matthieu Damian, directeur de l’Ecole de la paix.
La rencontre aura lieu de 19h30 à 21h30 dans la salle des conférences de la Maison du Tourisme (14 rue de la République, 38000 Grenoble).
L’entrée est libre et gratuite.

Pour plus d’informations sur les activités de l’UPEG : www.upeg.eu

 

Repost 0
Published by Katia Zhuk - dans Evénements
commenter cet article
20 février 2013 3 20 /02 /février /2013 07:11

L'Université populaire européenne de Grenoble (www.upeg.eu) vous invite le mardi 12 mars 2013 de 19h30 à 21h30 à une conférence-débat  « L’Europe et la Hongrie » par Trócsányi László, Ambassadeur de Hongrie en France, professeur de droit constitutionnel.


Lieu : la salle des conférences de la Maison du Tourisme, 14 rue de la République, Grenoble, entrée libre et gratuite


La conférence est organisée en partenariat avec la Ville de Grenoble, l'Europe Direct et l'Association France-Hongrie Dauphiné.


La rencontre commencera par un point d'actualité européenne par Marielle Picq, maître de conférences en droit privé à l'Université Pierre Mendes France.

Repost 0
Published by Katia Zhuk - dans Evénements
commenter cet article