Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 13:44

Dans une étude publiée mardi 26 mars par la revue Geology, les chercheurs de l'université Columbia à New York, concluent à un lien causal entre « l'injection de fluides de fracturation usés dans le sous-sol et la survenue du tremblement de terre » à Prague, une petite ville de Prague, dans l'Oklahoma (Etats-Unis). Non loin de Prague, un ancien gisement pétrolier, désormais épuisé, est en effet utilisé depuis plusieurs années pour l'exploitation du gaz de schiste, dont la technique pourrait être responsable de ce tremblement de terre, selon les chercheurs de l’Université Columbia. D’autres rapports montrent qu'en Oklahoma le nombre annuel de séismes de magnitude supérieure à 3 a été multiplié par 20 entre 2009 et 2011. L’incompatibilité entre l'exploitation du gaz de schiste et l’environnement n’est plus à être démontrée. En revanche, jusqu’où s’étend la liste des effets néfastes ? Nous pourrons probablement l’apprendre dans les années à venir…

 

Sur ce thème : Conférence « Mondialisation et environnement : une contradiction ? » par Lahsen Abdelmaki le 4 avril 2013 dans le cadre du 5ième Festival de Géopolitique à Grenoble : http://www.centregeopolitique.com/index.php?option=com_events_booking&view=event&id=17&Itemid=258&lang=fr

Et Conférence « La dynamique mondiale des gaz de schistes », par Olivier Cateura, le 5 avril 2013 dans le cadre du 5ième Festival de Géopolitique à Grenoble :  

http://www.centregeopolitique.com/index.php?option=com_events_booking&view=event&id=31&Itemid=258&lang=fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Katia Zhuk - dans Actualités
commenter cet article

commentaires